top of page

L’Étrange histoire d’Igor Bredev, demandeur d'asile

   Après avoir marché plus de deux mille kilomètres et franchi les Alpes en plein hiver, un étrange migrant, au visage pâle, vêtu de noir des pieds à la tête, demande l'asile politique en France. Il a fui Moscou où sa vie était menacée par ses collègues qui ne supportaient pas le succès que lui valait son prodigieux talent de peintre. Tandis que des agents russes le pourchassent jusqu'à Paris, les autorités françaises le protègent, fascinées par le personnage inouï qu'elles découvrent. Mais craignant qu'on le renvoie dans son pays natal, il s'échappe à nouveau, aidé par un homme de science qui l'admire. Et son sort émeut la France entière jusqu'au sommet de l'État.​   Ce roman à suspense parle d'art et d'intelligence artificielle, de peinture et de robotique, et annonce le monde qui est à nos portes, beaucoup plus proche qu'on ne le croit. 

Capture d’écran 2021-01-25 à 19.19.41.png

21,5 x 13,5 cm - 251 pages

18 euros

Avis de lecteurs

"Passionnant, étonnant, drôle et visionnaire à la fois le roman de Thierry Schwab nous plonge dans une fiction stupéfiante, qui est déjà en train de devenir réalité : robots humanoïdes super-puissants, intelligences artificielles capables de créer des oeuvres d'art, chatbots omniscients, à la fois séduisants et inquiétant … sans parler des menaces géopolitiques qui s'accumulent.
Dès 2020 l’auteur inspiré nous offre avec "L’étrange Histoire d’Igor Bredev…” un vrai bijou de philo-fiction plein d’humour et de suspense, à lire et faire lire d’urgence avant l’arrivée des robots intelligents.
Je n'ai pas pu lâcher le livre jusqu'à la fin: commencez plutôt la lecture le week-end !

"Un récit captivant que je conseille vivement !
Thierry Schwab détient l'art de tenir en haleine le lecteur d'un bout à l'autre de ce roman bien rythmé à la thématique aussi pertinente que singulière.
Cette histoire d'un robot peintre joue habilement d'un savant assemblage de réalisme et de fiction, d'imagination et d'humour, emportant agréablement le lecteur dans les méandres de sa narration.
Le livre nous questionne sur la question très contemporaine de l'intelligence artificielle brossant au passage un portrait pertinent du milieu de l’art."

"Thierry Schwab s'est demandé ce que deviendrait notre monde si le marketing des entreprises technologiques disait vrai. Il nous embarque dans un récit à la croisée de Jules Vernes et de Michael Moorcock (les danseurs de la fin des temps). Nous sommes d'abord
projetés dans un futur radieux grâce aux mérites de l'intelligence artificielle où tout est optimal et standard. Puis le tableau se craquelle et laisse apparaitre un côté sombre, comme cet équivalent 3.0 du vortex des déchets en plastique du Pacifique Nord. Le final, inattendu, rappelle que la meilleure manière de ne pas subir notre futur, c'est encore de nous y précipiter avec passion."

Évenement

bottom of page